3 conseils pour une location de matériel sono réussie

Tous les musiciens sont passés par là : lors d’une tournée dans une ville lointaine, en plein concert,  votre bon vieil ampli finit par vous lâcher. Là c’est la panique, vous devez absolument le remplacer. Vous commencez par contacter vos amis, à tweeter, à chercher des recommandations sur Facebook bref vous cherchez à emprunter ou à louer le matériel qui vous permettra de finir votre tournée.

Comment louer de l’équipement musical

Internet a totalement démocratisé et facilité la location d’équipements musicaux que ce soit auprès d’autres musiciens ou via des sites spécialisés comme Planet Sono, vous pouvez maintenant louer du matériel sono en toute sécurité.

Que vous louiez votre matos sur le web ou que vous soudoyez votre coloc avec 50 € pour qu’il vous prête sa guitare le temps d’une prestation scénique, voici cinq choses à faire pour une location réussie.

location de matériel sono

1. Vérifier le matériel avant et après la location

Comme lors d’une location de voiture, le premier réflexe est de vous assurer que le matériel que vous empruntez est en bon état. N’hésitez pas à prendre quelques photos du matos, notamment si celui-ci présente quelques défauts (rayures, traces indélébiles…). S’il s’agit d’un matériel électronique (ampli, lumière…), n’oubliez pas de le brancher et assurez-vous qu’il fonctionne.

Idem, lorsque vous vous rapportez l’appareil, faites un check avec le proprio pour confirmer que vous le ramener dans l’état dans lequel vous l’avez emprunté. Si vous louez une guitare pa exemple, vérifiez avec lui les cordes, les chevilles etc. Quoi qu’il en soit, si vous avez malencontreusement abîmé la sono, jouez-la franc-jeu ; c’est le meilleur moyen de trouver une solution qui conviendra à tous. Certains loueurs sont très bien couverts par leur assurance. Sinon, si vous avez effectué un dépôt de garantie, vous pouvez utiliser les fonds pour dédommager le magasin.

2. Bichonnez le matériel comme si c’était le vôtre

Ce conseil semble de bon sens et pourtant… Bon nombre d’artistes, sous prétexte qu’ils passent par un site de location de matériel sono, n’en prennent pas soin. Sachez que même auprès d’un loueur professionnel, certains instruments peuvent avoir une valeur affective. Alors, traitez-les avec respect, tout comme vous traiteriez votre propre matériel (ou comme vous voudriez que votre matériel soit traité par quelqu’un d’autre).

loc matos musique

3. Agissez de manière professionnel

Peu importe si c’est un ami qui vous fait une faveur, gérez la transaction comme vous gérez les autres aspects de votre carrière : avec courtoisie et professionnalisme. Il faut par exemple respecter les horaires de location définis. N’oubliez pas qu’un autre musicien a probablement besoin de l’instrument juste après vous.

Autre preuve de professionnalisme : ranger et plier les câbles ou remettez chaque instrument dans l’étui correspondant. Ça facilitera le processus de restitution et vous laisserez une bonne image à la personne à qui vous avez emprunté le matos.

Avec ces trois conseils, votre expérience de la location sera une réussite et vous n’hésiterez pas à renouveler l’essai lors d’un futur concert ou d’un prochain spectacle.

 

 

Fais tourner le sonShare on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Buffer this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *