8 manières de décupler son réseau musical

Elle tisse sa toile et passe de maison en maison pour effrayer les petits enfants. L’araignée est un as du réseautage. Dans la musique, un des facteurs de réussite est le réseau que vous possédez. Développer une chaine de contacts est important pour votre parcours artistique. Le Foaf (friend of a friend – l’ami d’un ami) sera plus enclin à vous aider vous, même s’il vous connaît à peine plutôt qu’un total inconnu !
Savez-vous que selon la théorie des Six poignées de main, en constituant un chaînon de six contacts, vous pourriez inviter Barack Obama à votre concert ? 🙂
Le réseau social professionel Viadeo se base sur ce principe. Vous trouvez un contact intéressant, il vous indique le chainon qui vous rattache à lui. De même sur Facebook, ne vous êtes vous jamais découvert un ami en commun d’une personne à laquelle vous n’aurez jamais pensé ?  Telle est la magie du réseau.
Alors la question est comment tisser sa toile musicale ? Voici des pistes à explorer.

  • Rencontrez vos fans

Vos fans aiment votre musique. Ils sont acquis à votre cause et seraient ravis de faire partie de votre toile. Plus que votre musique, partagez avec eux une expérience humaine. Vous ne pouvez pas être ami avec tous les gens qui écoutent votre musique. Néanmoins, prendre un verre après votre concert, ou organiser une rencontre en off, vous aidera à créer un contact.

  • Allez en concert

Beaucoup d’artistes se regardent le nombril. A part écouter leurs propres sons et ceux d’artistes connus, ils n’ont aucune idée de leur environnement musical. Aller aux concerts, découvrir d’autres artistes et les rencontrer vous permettra d’élargir vos connaissances dans le milieu. Qui sait, peut être que demain l’un deux fera appel à vous pour un projet ou, vous leur demanderez de participer à une de vos scènes.

  • Participez à des projets musicaux

Si vous entendez parler d’un événement pour les Solidays, demandez à y participer. Si vous n’avez rien prévu pour la Fête de la Musique, contactez votre mairie. Participer à des projets musicaux vous permet de rentrer en contact avec des programmeurs, des MJC, des radios en recherche d’artistes. Ne soyez pas attentiste et regardez ce qui se passe autour de vous.

  • Parlez avec des pros

Quel conseil artistique avez-vous reçu dernièrement ? Soyez curieux et posez des questions. Vous lisez un blog de musique, demandez plus d’infos à l’auteur. Vous entendez parler d’une table-ronde sur la monétisation d’un album, allez à la rencontre des conférenciers. L’ami de votre ami travaille dans un label, invitez-le à manger. Un avis, un conseil peut vous faire gagner 6 mois d’effort.

  • Explorez d’autres circuits de diffusion

Oublions un instant le côté business pour se rappeler toute l’émotion et la magie que procure la musique. Servez-vous de ces bonnes vibes pour partager votre art avec ceux qui ont besoin de rêver. Allez par exemple chanter dans des hôpitaux pour donner le sourire à des enfants malades donnez de votre temps pour les concerts de charité.

  • Pensez international

Faire des feat avec un cainri, ce n’est pas uniquement pour faire joli. Rencontrer et échanger avec des artistes étrangers a deux avantages. Vous découvrez d’autres sonorités et méthodes de travail. Vous élargissez d’autre part votre réseau. Commencez par les pays frontaliers ; la Belgique ou Londres sont très accueillants. Utilisez Internet pour entrer en contact avec des chanteurs de tous les coins du monde. Une collaboration musicale pourrait naitre.

  • Parlez de soi

Faites la communication d’une marque unique : vous. Le personal branding, la e-reputation ou encore le marketing de soi, sont des concepts qui mettent en avant ce chanteurs hors pair que vous êtes. Via les différentes techniques de communication, vous développez votre image on et offline. Vous donnez ainsi envi aux personnes de vous rencontrez.

  • Ouvrez-vous à d’autres milieux

Il n’y a pas que la musique dans la vie, il y a le cinéma aussi. Le secteur musical est étroitement lié à des discipline connexes : vidéo/ciné, mode, sport, danse… En rencontrant des personnes de secteurs différents vous élargissez votre réseau et vous vous offrez d’autres portes d’entrée pour la diffusion de vos oeuvres. Et si vous faisiez partie de la prochaine BO d’un film à fort potentiel ?

Nous pouvons résumé ces différents conseils par deux mots : l’ouverture et la curiosité ! Votre réseau se crée grâce à votre capacité à aller vers l’autre et à découvrir autre chose.
Deux conseils néanmoins :
– développer des relations sincères. Fréquenter les gens par intérêt n’est pas fair. Chacun ses valeurs. Néanmoins, plus votre démarche sera sincère mieux vous rayonnerez dans votre entourage.
– entretenir son réseau. Avoir 1000 contacts dans son FB et n’en exploiter que 5, est inutile. Si vous ne faites pas vivre votre réseau celui-ci ne vous servira à rien. Diffuser les bons plans, mettez les gens en contact, organisez des repas… Faites vivre votre toile et DONNEZ avant de penser à recevoir 😉

Fais tourner le sonShare on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Buffer this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *