Peut-on encore gagner de l’argent avec la musique ?

Pour permettre à la musique d’exister, il faut trouver des leviers pour la monétiser. Avec un marché technologiquement éclaté est-il encore possible de gagner de l’argent dans le milieu musical ? On va faire un saut dans le temps pour voir les différentes propositions qui ont été mis en oeuvre.

Nous verrons ensuite comment certains on tirer leur épingle du jeu pour générer des revenus avec la musique.

Quand Internet chamboule le paradis des majors

Après les années 2000, avec l’arrivée d’Internet, le business de la musique a commencé à vaciller. Imaginez une seconde qu’on vous retire 15% de votre salaire net. Il vous faudrait alors trouver le(s) moyen(s) de les récupérer. Vous pourriez commencer par interpeller les syndicats : les Majors s’appuyant sur la loi pour punir le téléchargement (ex : Hadopi).

Parce que ses syndicats n’ont pas trop de pouvoir, vous voudrez saboter votre travail. Les maisons de disques jouent avec la technologie pour qu’on ne puisse pas copier et échanger les CD qu’on a achetés.

Finalement, vous pouvez décider de jouer la carte de la séduction. Les labels musicaux étoffent le packaging et offre du contenu exclusif et interactif.


Hélas, malgré tous ces efforts, le résultat n’est pas au rendez-vous et vous continuez à perdre une partie de votre salaire. Vous décidez de vous posez et d’observer.

comment gagner de l'argent avec la musique

Quand les newbies proposent des remèdes à la crise du disque

Votre regard se porte sur le petit nouveau qui vient d’être embauché. Il part de zéro mais rapidement commence à gagner autant que vous. Ce newbie est issu de la grande école Acteurs du web dont la promotion compte parmi ses étudiants les plus illustres Youtube, Itunes et consorts. Ils ne sont pas de la maison mais du coup, ils apportent un œil neuf. Et voici ce qu’ils proposent pour augmenter leur salaire :

  • Les sonneries : un business « à l’ancienne » avec en tête de proue virginmobile. Passé l’âge des sonneries polyphoniques, véritable révolution à l’époque, les mobiles proposent de la musique en mp3. Toute une économie se développe alors autour de la vente de sonneries musicales.
  • Le téléchargement légal : la vente en ligne de musique, pure et simple, avec en tête de ce modèle, Itunes et tout l’univers Apple créée autour de ce concept (Ipad)
  • Le crowdfounding : MymajorCompany ca vous dit quelque chose ? Proposez votre projet musical et faites le financer par vos fans et par les internautes qui croient en votre projet
  • Le licencising : je l’ai découvert très récemment avec l’opération réalisée par Jay-Z et Samsung. Le rappeur offre le téléchargement de son album aux 100000 premiers fans et possesseurs de mobile Samsung… en contre partie le géant Coréen rémunère gracieusement l’artiste. Excellent coup de pub pour les deux parties.

Et quand on ne s’appelle pas Jay-Z ?

A l’échelle d’un artiste, la créativité sera votre arme la plus efficace pour générer de l’argent avec votre musique. Je vous invite très fortement à vous inspirer de la série
1000 choses à faire pour réussir sa stratégie musicale de Marc-André Laporte. C’est gratuit, c’est frais et ce sont de véritables mines d’inspiration pour quiconque souhaite gagner de l’argent avec sa musique. Paradoxalement, n’hésitez pas aussi à revenir aux basiques tout en y apportant votre touche personnelle.

  • Les concerts
  • La vente de CD
  • La pub
  • Les produits dérives

Je l’avais déjà diffusé sur un billet précédent mais je vous remets à nouveau la vidéo de CDZA ou comment gagner de l’argent en performant dans la rue.

Fais tourner le sonShare on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Buffer this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *