Table de mixage Analogique vs Table de mixage numérique : le match

Dans ce billet, nous allons examiner les différences entre les tables de mixage analogiques et numériques – elles ont tous deux leurs avantages et leurs inconvénients, il est donc important que vous connaissiez vos besoins avant d’en acheter une ! Nous allons passer en revue certaines différences clés qui devraient dissiper le brouillard de confusion qui peut entourer les tables de mixage.

Facilité d’utilisation

L’analogique est généralement ce à quoi la plupart des gens pensent lorsqu’ils pensent à la table de mixage. Elles ont généralement une apparence standard et une disposition assez unifiée, de sorte que toute personne sachant se servir d’une table de mixage pourra en prendre une et s’y mettre tout de suite. Les tables de mixage numériques, en revanche, peuvent avoir un aspect très différent les unes des autres, chacune ayant son propre ensemble de fonctions, dans l’intérêt de l’utilisateur.

Vidéo Table de Mixage Analogique

L’analogique sera presque toujours le plus facile à utiliser pour un novice et pour les techniciens qui pourraient avoir à travailler avec un grand nombre de tables de mixage différentes. Le traitement du signal est facile car chaque entrée est directement liée au canal auquel elle est reliée, ce qui signifie que si vous branchez un microphone sur l’entrée « 1 », tout le premier canal du bureau affectera ce microphone et seulement ce microphone.

Le numérique peut être intimidant pour tout le monde, même un technicien chevronné peut être déconcerté par le degré de personnalisation dont il dispose ; vous pouvez généralement attribuer n’importe quelle entrée à n’importe quel canal. Pour comparer avec l’exemple analogique, si vous avez branché un microphone sur l’entrée « 1 », il ne doit pas nécessairement être dirigé vers le premier canal, mais plutôt vers le canal 4, si c’est plus facile pour vous. Cela signifie que quelqu’un qui connaît bien son bureau numérique peut brancher des sources audio sur n’importe quelle entrée et les affecter à ce qu’il veut. Cela peut sembler trivial, mais cela permet de gagner beaucoup de temps dans les situations où le timing est essentiel.

Table de mixage Analogique
Table de mixage Analogique

Comme vous pouvez le voir, un bureau numérique n’est pas aussi clair à première vue, mais les options de personnalisation rendent le tout intéressant. Par exemple, si vous avez branché une source audio à l’entrée du canal 1, vous pouvez l’associer à l’un des faders en bas en utilisant l’écran tactile ; le signal peut également être envoyé à différentes banques

De nombreuses tables de mixage numériques sont dotées d’une fonction appelée « rappel de scène », qui permet d’enregistrer tous les réglages de la table pour une utilisation ultérieure. Cette fonction est probablement la plus utile car elle permet de gagner beaucoup de temps dans la plupart des situations. Les groupes qui utilisent la même configuration pour la plupart des concerts pourront s’installer, tout brancher, puis rappeler tous leurs réglages en un instant ; y compris les égaliseurs, les effets numériques (DFX), même les niveaux seront équilibrés (sans compter que la plupart des tables de mixage numériques sont équipées de faders motorisés qui déplacent chaque fader là où il a été sauvegardé. Ça a l’air très cool).

Les concerts où plusieurs groupes jouent peuvent également bénéficier de cette fonction car vous pouvez vérifier le son des groupes, sauvegarder les scènes et pouvoir les rappeler à la seconde où ils montent sur scène. La dernière partie, et peut-être la plus utile, est que ces rappels de scènes peuvent être sauvegardés sur des clés USB, une étape de plus pour garantir que le spectacle se poursuivra quoi qu’il arrive.

Coût

Ce sera le facteur décisif pour beaucoup de gens, mais tant que vous ne comprendrez pas vraiment la différence entre l’analogique et le numérique, cela n’aura pas beaucoup de sens. Les mélangeurs analogiques (selon le nombre d’entrées) peuvent varier entre 100 et plusieurs milliers de euros, alors que les mélangeurs numériques sont généralement d’au moins 500 euros (et ont généralement au moins 12 entrées).

La différence de prix est plus logique si l’on tient compte de la quantité de fonctions supplémentaires fournies avec les mélangeurs numériques, qui comprennent de nombreuses fonctions d’effets numériques, notamment la réverbération, la compression, l’égalisation numérique, les grilles, etc. Vous pouvez obtenir certaines de ces fonctions sur des consoles analogiques, généralement considérées comme des « hybrides » (un mélange d’analogique et de numérique en un seul appareil), mais généralement, si vous souhaitez un effet spécifique, vous finirez par acheter plus de matériel pour faire le travail – comme des compresseurs hors-bord, des bandes d’égalisation graphique, etc. Il existe des pupitres analogiques avec des effets numériques, et ils fonctionnent bien, mais il s’agit généralement d’effets « généraux », où vous réglez l’effet et composez simplement la quantité que chaque canal peut utiliser ; par rapport aux pupitres numériques qui disposent de tous ces DFX pour que chaque canal ait son propre effet, complètement séparé des autres canaux.

Studio vs Live

Jusqu’à présent, nous n’avons vraiment parlé que de tables de mixage pour une utilisation en situation réelle, les home studios devenant de plus en plus populaires ; il faut absolument le mentionner. Cela dépend vraiment du type de studio que vous possédez ou que vous voulez, de ce qui est le mieux pour vous.

Le home studio le plus populaire est généralement entièrement numérique, où la musique est enregistrée sur l’ordinateur et montée entièrement en numérique. Dans ce cas, les bureaux analogiques auront besoin d’une interface pour convertir l’analogique en numérique, car il est impossible de brancher des câbles XLR sur un ordinateur.

La plupart des tables de mixage numériques ont un port USB qui peut être branché sur un ordinateur et qui permet de se passer de tout matériel supplémentaire (encore une fois) – Une chose à noter est le nombre de sorties que l’USB possède sur ces interfaces de mixage et d’audio, car beaucoup d’entre elles offrent une sortie de canal stéréo (comme dans, ce qui irait aux haut-parleurs comme un mixage vers le bas) plutôt que d’envoyer les entrées à des canaux solos séparés. Ce qui est bien si vous êtes plus enclin à enregistrer un groupe en direct et à conserver cette énergie en direct. En réalité, il n’y a pas trop de différence entre les deux dans un studio numérique, car il y a tellement de processeurs d’effets disponibles sous forme de logiciels. Donc, à moins que vous n’ayez déjà le matériel ou que vous ne vouliez vraiment ce son analogique (ce que beaucoup de gens préfèrent !), les pupitres analogiques et numériques servent simplement à faire entrer le son dans votre ordinateur. Habituellement, les faders motorisés de la table de mixage numérique sont reliés aux faders du logiciel disponible, ce qui ne semble pas beaucoup, mais cela peut vraiment faire la différence lors d’une session d’enregistrement car tout est lié – surtout si l’on considère que déplacer un fader d’un seul coup d’œil prendra beaucoup moins de temps que de le régler dans le logiciel.

Dans un studio analogique, c’est un peu plus subjectif – tout comme pour l’utilisation des tables de mixage en direct, vous devrez décider si vous voulez que le traitement soit effectué sur une seule table de mixage, ou si vous voulez beaucoup de matériel pour effectuer chaque tâche spécifique. Certains éléments, comme les unités de mastering, sont assez précieux, car il est impossible d’intégrer cette capacité de limitation.

Produits recommandés

Voici quelques unes de nos meilleures sélections parmi notre gamme de tables de mixage !

Depusheng 12 canaux Professional Studio Audio Mixer Bluetooth USB Digital DJ Console de mixage sonore avec alimentation fantôme 48V

Yamaha – MG10YEM – Table de Mixage Analogique – Noir

Allen Heath ZED12FX – ALLEN-HEATH zed-12fx Mélangeur USB

Conclusion

Cela dépend vraiment de l’usage que vous comptez faire de la table de mixage. Nous espérons que ce billet de blog vous aidera à peser le pour et le contre des tables de mixage analogiques et numériques afin de faciliter votre choix. Elles ont toutes deux leurs mérites, et leurs inconvénients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.