Distribuer votre musique en ligne

Comment gagner de l’argent avec sa musique quand on est un artiste indépendant ? Cette question, « simple » a une réponse tout aussi simple : Vendre. On vend des produits, des services, des informations, de l’émotion…
Distribuer sa musique sur Internet

Vendre sa musique en ligne

Beaucoup d’artistes ne gagnent pas d’argent avec leur musique tout simplement parce qu’ils ne la vendent pas. La raison ? Ils ne maîtrisent pas les deux étapes cruciales qui suivent la production musicale :

Si on parle beaucoup de promotion via Facebook et autres techniques de street marketing, la distribution reste encore assez méconnue. Or, si votre produit n’est pas distribué, c’est-à-dire mis à disposition du public pour qu’il puisse l’acheter, vous n’êtes donc pas dans un processus de vente… et donc a fortiori vous ne gagnez pas d’argent.

Agrégateur Songflow

Internet et la distribution 2.0

Aujourd’hui, avec Internet, la distribution est facilitée grâce à des plateformes de téléchargement musical. Le problème pour l’artiste, est de connaitre toutes ces plateformes et de faire les démarches pour s’inscrire sur chacune d’entre elles pour y vendre sa musique. Il lui faut ensuite gérer la manière dont il va percevoir son argent. Aller récolter 10 € sur ITunes, ne pas pouvoir virer ses 3,23€ de Spotify car le minimum pour transférer l’argent est 20 €… Bref beaucoup de gestion pour un mec qui finalement est avant tout un artiste.

Conscients de ce problème, des sites ont émergé. Ils ont pour objectif de faciliter la distribution en ligne des artistes. Le principe est simple : vous vous inscrivez chez moi et je me charge de répertorier vos sons sur toutes les plateformes de distribution. Deux sites majeurs sont actuellement sur ce créneau : Zimbalam et SongFlow.

Agrégateur Zimbalam

Chante, on distribue

Chez Zimbalam comme chez Songflow, le processus de distribution est entièrement pris en charge. Ils ont des contrats avec Itunes, Deezer, et les majeures plateformes de distribution.

L’inscription est ouverte à tous les artistes et la procédure est plutôt simple :

  • inscription en ligne
  • dépôt des œuvres en mp3
  • suivi des résultats.

Chez Zimbalam, vous payez des frais de mise en ligne (34,99€ pour un album par exemple) plus une commission se fait lors de la vente.  Au finale, vous touchez 63% des ventes réalisées.

Chez SongFlow, le système est différent, l’artiste paie un abonnement annuel par titre de 5€ pour référencer un titre. Ainsi, il touche 100% des bénéfices.

edit du 04.11.13 : On vient de me faire savoir à l’oreillette que le site http://www.i-cone.net/ vous accompagne également dans votre distribution. Le plus ? Vous percevez 100% des revenus. N’hésitez pas à visiter la plateforme.

D’autres moyens  de diffuser sa musique existent. Le site Bandcamp propose des widgets très ergonomiques. Lorsqu’un internaute écoute votre musique, il a la possibilité de l’acheter quasiment en un clic. La bonne nouvelle est que les ventes de la musique numérique se développent. Cependant, attention, être présent sur les plateformes ne garantit pas que votre musique se vende. Gardez en tête le deuxième levier, la promotion musicale 😉

Fais tourner le sonShare on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Facebook2Buffer this page

5 comments

  1. Bonjour,

    Merci pour cette info, j’ai mis à jour mon article. J’en ai profité pour visiter votre site, il fera peut-être l’objet d’un prochain article 😉

  2. Bonjour et merci pour votre intérêt, j’en serai très heureux et je vous rendrai volontiers la pareil sur votre studio ou votre site qui délivre de bonnes infos pour les artistes indé et en autoprod. Peut-être pouvons nous en discuter par email, vous avez la mienne 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *